La QVCT en pratique selon Céline, RH chez 1+1=3

Ce matin encore, l’une de vos connaissances RH a vanté les mérites de la QVCT. Ce terme dont vous avez déjà entendu parler hier sur les réseaux sociaux, et la semaine dernière dans votre entourage.

Mais quelle est cette nouvelle obsession ? Vous n’avez sûrement pas le temps, et pas l’envie de vous lancer dans une démarche visiblement compliquée.

Mais en même temps, il paraît que ça vous apporterait plein de solutions : fidélisation des talents, recrutement, baisse des arrêts maladies. Ok, mais est-ce qu’on a vraiment des preuves que ça fonctionne tout ça ?

Bingo, vous êtes tombés au bon endroit : Céline, responsable des Ressources Humaines chez 1+1=3, s’est mise à la QVCT à nos côtés, et témoigne de son expérience !

Une démarche QVCT, pour quoi faire ?

Image d'un atelier

1+1=3 Votre Assistante est une équipe de secrétariat téléphonique pour les commerçants et les professionnels de la santé ou du droit. Les télé-secrétaires sont donc confrontées tout au long de la journée à une multitude de clients et de patients, qui peuvent parfois se montrer mécontents ou impatients. Résultat : un impact non négligeable sur la santé des salariés.

Au-delà de ça, pour Marie-Paule, la fondatrice, c’était une évidence de veiller au bien-être des employés dès la création de son entreprise. Et lorsqu’elles ont lancé leur démarche RSE, la partie sociale n’a jamais été mise de côté ! La QVCT est alors venue tout naturellement dans l’entreprise, qui a décidé de s’accompagner de Moha.

Comment s’y prendre pour soigner la qualité de vie au travail ?

Image du manager du mieux-être

Vous vous demandez peut-être si se lancer dans une démarche QVCT demande beaucoup d’efforts, de temps et de changements. Alors on a demandé à Céline comment ça s’est passé chez 1+1=3.

“Nous avons commencé par mettre à disposition des collaboratrices l’application Moha, qui permet à chacun de faire le point sur sa santé physique, mentale et relationnelle, et d’avoir accès à des contenus personnalisés”. Les collaboratrices avaient elles-mêmes l’autonomie d’utiliser l’application comme elles le souhaitaient, et les retours étaient satisfaisants !

Mais après quelques temps, 1+1=3 a décidé d’aller encore plus loin, en agissant sur la QVCT. Pour ça, c’était évident pour elles d’être accompagnées de Moha. “J’utilise la plateforme au quotidien, et l’accompagnement de notre Manager du Mieux-être est primordial pour gérer notre démarche. Nous discutons et trouvons les idées ensemble, ce qui est quand même beaucoup plus efficace que de rester seule devant son ordinateur. Je trouve qu’on perd beaucoup le côté humain aujourd’hui, et je suis contente de le retrouver chez Moha”.

Quels avantages depuis que la QVCT fait partie intégrante de l’entreprise ?

Le recrutement, simple comme bonjour !

L’un des points les plus marquants, c’est sans aucun doute le recrutement. “Maintenant, je reçois souvent des candidatures spontanées, même quand je ne cherche pas à recruter”. La boîte rayonne en externe et les collaboratrices elles-mêmes recommandent leur endroit de travail parce qu’elles s’y sentent bien.

“C’est quand même incroyable pour une entreprise aujourd’hui de n’avoir aucune difficulté de recrutement” selon Céline, et on est bien d’accord que ce point est loin d’être négligeable. La marque employeur est vraiment valorisée quand on a une bonne qualité de vie au travail, et on le ressent au sein de 1+1=3.

On sait quelle direction on prend, et pourquoi !

Ce qui a tout changé avec l’accompagnement, c’est qu’on n’avance pas à l’aveugle, et qu’on sait où va la démarche. Les questionnaires envoyés aux collaboratrices nous aident vraiment à identifier les axes d’amélioration, et de mettre en place des actions adaptées. La plateforme nous donne accès à des données chiffrées, qui sont précieuses pour agir. Nous avons le score QVCT global, ainsi qu’un score par dimensions (relations sociales, conditions de travail, pratiques managériales…). On sait où il faut se concentrer pour avoir une démarche qui aura vraiment du sens et de l’impact.

“Par exemple, grâce aux données chiffrées, nous avons pu voir que les collaboratrices n’étaient pas au top de leur santé physique. On a donc mis en place un challenge interne pour augmenter le nombre de pas”.

Un bien-être qui se ressent !

Les collaboratrices le disent : elles se sentent bien chez 1+1=3 ! Beaucoup recommandent même leur entreprise à leur entourage, d’où le nombre de candidatures spontanées, sûrement liées au bien-être qui rayonne ! On le ressent même lors des entretiens de fin d’année : “Pendant les entretiens annuels, aucune ne m’a demandé d’augmentation !” nous a dit Céline. Ce qui a l’air de nous confirmer qu’elles se sentent bien là où elles sont.

En bref :

  • Une démarche simple à mettre en place, qui présente plein d’avantages !
  • Un recrutement facilité et une marque employeur valorisée
  • Des données indispensables pour guider la démarche
  • Un accompagnement plus que bienvenu pour gérer au mieux la QVCT.

D’ailleurs, on peut aussi vous accompagner, et on s’adapte à chacun de vos besoins. On vous met au défi de nous présenter une situation QVCT où on ne saura pas vous aider ! On en parle ?

Merci beaucoup à Céline d’avoir pris le temps de nous faire ses retours !