Gérer l'anxiété au travail avant de subir ses dégats

Si vous avez déjà ressenti de l’angoisse le dimanche soir en pensant à la semaine de travail à venir, ou que vous avez déjà été incapable d’effectuer une tâche parce que vous aviez peur de mal la faire, vous avez peut-être de l’anxiété liée au travail. Et ça, que vous soyez dirigeant d’entreprise, responsable des ressources humaines, manager ou salarié, vous n’y échappez pas : elle peut concerner tout le monde. Le problème, c’est qu’elle est un peu handicapante au quotidien. Mais pas de panique, on peut toujours y remédier !

L’anxiété au travail : une petite voix mais de grands impacts

Souffrir d’anxiété, c’est avoir cette voix dans notre tête qui nous dit “attention, ça ne se passera pas bien”, ou “tu n’es pas capable de faire ce projet”. Qu’elle intervienne dans la vie personnelle ou dans le monde du travail, elle vient toujours avec son lot de conséquences.

Être anxieux au travail : quel impact sur ma santé ?

En tant que salarié d’abord, l’anxiété peut grandement impacter votre travail. Alors qu’une voix positive dans votre tête vous encouragerait à vous surpasser, à montrer de quoi vous êtes capable, et à vous féliciter de vos réussites, l’anxiété va plutôt vous empêcher d’être au top de vos compétences (alors que vous êtes capables de grandes choses !).

Si elle prend le dessus, elle aura un impact sur la qualité de votre travail, mais aussi sur votre santé, votre équilibre pro/perso, votre évolution de carrière, et votre estime de soi. On est d’accord, ça ne donne pas envie. Mais comme on ne vient jamais avec un problème sans solution, on vous donne nos conseils juste après !

Collaborateurs anxieux, des conséquences pour l’entreprise !

Évidemment, lorsque les collaborateurs souffrent d’anxiété, il y a de fortes chances que leur travail en soit impacté, et par conséquent les performances de votre boîte. Mais qu’est-ce que ça cause, au juste, l’anxiété liée au travail ?

On l’a dit, ce trouble peut avoir des conséquences directes sur le travail de vos salariés. Procrastination, baisse de la productivité. Un salarié anxieux aura plus de mal à être performant dans ses missions.

Et quand l’anxiété va trop loin, elle peut même impacter la santé de vos collaborateurs. En conséquence, un absentéisme de plus en plus fréquent, voire même de longs arrêts maladie, ou un burn-out.

Mais tout cela, est-ce que votre entreprise y est pour quelque chose, et que pouvez-vous faire pour éviter d’en être impacté ?

Quand l’environnement de travail cause de l’anxiété

Ce n’est pas qu’une affaire personnelle : parfois, le travail peut être à l’origine de ce sentiment. Ici, pas question de vous faire culpabiliser, on vous donne plutôt des pistes pour comprendre et pour agir.

Une culture d’entreprise anxiogène

Lorsque les collaborateurs sont poussés à répondre aux sollicitations de l’entreprise en dehors de leurs horaires de travail, lorsque leur journée de travail est scrutée à la loupe, ou que l’atteinte des résultats passent même avant la santé, il se peut que vos collaborateurs ressentent un peu de pression (ah bon?). Si c’est le cas, on vous conseille de redéfinir de bonnes bases pour vos collaborateurs : c’est pour leur bien, mais pour le vôtre aussi !

Des pratiques managériales à revoir

Imaginez : vous n’avez pas de consignes claires sur ce que l’on attend de vous, mais vous avez droit à des remarques cinglantes lorsque ça ne correspond pas à ces mêmes attentes (que vous ne pouviez pas deviner). Ça peut causer un peu de stress non ? Les pratiques managériales ont une grande place dans le travail des collaborateurs, et quand le feedback n’est pas fait correctement, et que le management n’est pas bien organisé et bienveillant, l’anxiété peut venir de là !

De mauvaises relations entre collègues

Ne pas s’entendre avec un collègue, c’est déjà arrivé à tout le monde (après tout, on est humains !), et ce n’est pas à l’entreprise de régler le moindre petit malentendu. Mais quand l’ambiance globale au sein des équipes n’est pas au top, il se peut que certains ressentent de l’anxiété à venir travailler dans un environnement malsain.

Comment éviter l’anxiété au travail chez mes collaborateurs ?

Si l’un des points précédents vous a fait penser à la situation de votre boîte, au moins, vous savez sur quoi agir ! Mais donner de bonnes conditions de travail à ses collaborateurs, ça se construit.

Justement, soigner la QVCT (Qualité de Vie et Conditions de Travail) au sein de votre entreprise, c’est le meilleur moyen d’éviter au maximum l’anxiété au travail. Du mois, lorsque celle-ci est causé par l’environnement de travail en lui-même.

La QVCT se base sur 6 dimensions du travail : évolution & égalité, pratiques managériales, conditions de travail, relations sociales, organisation du travail, et contenu du travail. Vous pouvez donc agir sur tous ces points pour éviter que l’un d’eux ne puisse causer de l’anxiété dans vos équipes ! D’ailleurs, chez Moha, on vous accompagne pour définir les besoins précis au sein de votre entreprise, et pour passer à l’action afin de vous améliorer.

Vous pouvez par exemple former vos managers aux bonnes pratiques managériales et au feedback constructif, ou redéfinir une bonne culture d’entreprise avec nos experts intervenants.

Gérer son anxiété au travail, c’est possible !

Parfois, il y a l’anxiété liée à un mauvais environnement de travail, comme on vient de le voir. Mais parfois, même avec les meilleures conditions, nos pensées nous jouent des tours, et il est compliqué de reprendre le contrôle.

Vous pouvez mettre en place quelques méthodes simples pour diminuer le stress et l’anxiété : faire des exercices de respiration, pratiquer une activité physique régulièrement, avoir une alimentation équilibrée… Ces petits gestes faciles à mettre en place sont, dans tous les cas, bénéfiques pour votre santé !

En tant qu’entreprise, vous pouvez proposer à vos collaborateurs des ateliers pour apprendre à gérer l’anxiété au travail, ou apprendre à devenir maître de ses émotions.

Mais quand l’anxiété devient trop lourde à gérer, ce n’est jamais tabou de se faire aider ! Chez Moha, nous proposons à nos clients de mettre à disposition de leurs équipes “Mon Partenaire Santé mentale”. Un accès gratuit à un rendez-vous avec un psychologue, prise en charge par l’entreprise.

Surmontez l’anxiété au travail avec Moha

Au final, il y a toujours un moyen d’agir, une fois que l’on a identifié la source du problème. Il faut donc toujours penser à la fois à l’échelle du collectif, mais aussi à l’échelle individuelle.

Mais souvent, le plus difficile est justement d’identifier la cause exacte (d’autant plus qu’elles peuvent être multiples). C’est pour ça que nous sommes là : pour discuter de votre situation, identifier vos axes d’amélioration, et mettre en place des actions concrètes pour améliorer la qualité de vie et les conditions de travail. On en discute ?