Comment maîtriser l’écoute au travail selon des experts QVCT

On dit souvent que la clé d’une bonne relation, c’est la communication ! Et le monde du travail n’échappe pas à la règle. Mais pour bien communiquer, il s’agirait déjà de bien savoir écouter. S’écouter soi, écouter les autres…. C’est tout un art, et ça s’apprend ! Nos experts en bien-être et santé vous parlent des différentes formes d’écoute au travail, et comment les maîtriser à la perfection.

Écouter ses collaborateurs : la clé d’une bonne QVCT

La première et la plus évidente : écouter ses salariés, c’est indispensable pour veiller au bien-être au sein de l’entreprise. L’un de nos experts, Raynald Faure, coach de dirigeants et managers, nous a partagé les bonnes pratiques !

Raynald Faure expert QVCT Moha

“Une bonne organisation interne dans une entreprise passe par une bonne communication et une ouverture des dirigeants vis-à-vis des collaborateurs.

1 cadre sur 2 manque de reconnaissance et ne se sent pas écouté (Baromètre Alan X Harris Interactive, octobre 2022), ce qui est énorme !

D’ailleurs les salariés qui se sentent écoutés par leur hiérarchie seraient plus performants et engagés dans leur travail. Ils seraient également moins sujets à l’épuisement professionnel. Écouter ses collaborateurs, c’est leur donner un sentiment de sécurité et d’intégration qui leur permettent de mieux surmonter les difficultés.”

Ses conseils pratiques pour écouter ses collaborateurs :

  • Faites preuve d’empathie, essayez de comprendre les sentiments et les préoccupations de l’autre
  • Évitez de couper la parole : interrompre signifie que vous n’êtes pas intéressé.e par ce qu’il dit
  • Posez des questions clarifiantes : cela montre que vous êtes impliqué.e dans la conversation
  • Reformulez et résumez : cela permet d’être sûr que vous vous comprenez bien
  • Soyez patient.e : les gens ont besoin de temps pour s’exprimer, donnez leur l’occasion de finir leurs phrases
  • Pratiquez l’écoute active, plus vous pratiquez ces principes, plus vous deviendrez un auditeur efficace !

S’écouter soi-même au travail

On pense souvent à écouter les autres, mais bien moins souvent à s’écouter soi-même ! Pourtant, c’est bien là que se trouve la clé de la plupart des problèmes. Écouter ses besoins et ses émotions, c’est primordial au travail ! Et ce n’est pas notre experte Amandine Caulle, psychologue clinicienne, qui nous dira le contraire.

Selon elle, “on doit avoir en tête que toutes nos émotions sont tout à fait entendables et légitimes d'abord par nous-mêmes, puis par les autres. Qu'elles sont la résultante de notre histoire de vie, de notre personnalité et de nos besoins. Toutes les émotions sont positives, dans le sens où elles doivent guider nos comportements. Par exemple, si je ressens de la colère, c'est peut-être parce que je ne me sens pas respecté.e : donc je vais recadrer certaines demandes professionnelles (trop lourdes, dans lesquelles je ne suis pas compétent.e etc).”

Amandine Caulle experte QVCT Moha

“Pour améliorer l'écoute de soi, l’on vous conseille plusieurs étapes.

  • Identification des émotions : dans cette situation difficile, qu'est-ce que je ressens ?
  • Sensations physiques : Quand je ferme les yeux, où est-ce que je ressens ça dans le corps ?
  • Acceptation : ensuite j'accepte la partie de moi qui est frustrée, en colère, triste, impuissante, etc. Et je laisse le temps nécessaire jusqu'à ce que l'émotion et la sensation s'apaisent.
  • Solution : Je garde toujours les yeux fermés et je me demande ce qui pourrait m’aider dans ce contexte : Aller parler avec la personne? Chercher conseil auprès d'un tiers ? Prendre de la distance en changeant de pièce quand c'est trop difficile ?

Enfin, pensez aussi à la communication non violente si vous avez besoin d’évoquer une situation qui vous pose problème !”

L’écoute entre collègues

Dans le monde du travail, il n’y a pas que la hiérarchie. Il y a aussi toutes ces personnes avec qui l’on passe nos journées, nos pauses déj’, avec qui l’on parle parfois de nos doutes et de nos vies perso. Et ces collègues passent aussi par leur lot d’émotions et de problèmes. Alors savoir les écouter comme il faut, ça peut grandement les aider, et améliorer la qualité de vie de toute l’entreprise.

Sophie Anderlini experte QVCT Moha

Selon Sophie Anderlini, coach professionnelle et formatrice, la clé réside dans le fait de s’ouvrir à la perception de l’autre : “Si vous comprenez que votre réalité est différente de celle de l’autre, vous vous évitez bien des conflits. Faire la distinction entre votre monde interne et celui de l’autre, la différence entre les faits et les opinions, est selon moi, l’une des bases de la communication en équipe. Et pour cela l’outil principal est l’écoute active : s’ouvrir à la réalité de l’autre et questionner pour la comprendre. C’est seulement à ce moment là qu’un échange constructif peut démarrer (car comprendre ne veut pas dire être d’accord ).”

Le petit + de Moha pour écouter les autres :

Chez Moha, on inclue toujours les questions ouvertes dans nos échanges ! Au lieu d’un “Ça va ?”, on dira toujours “Comment tu vas, vraiment ?”. Pareil, quand on travaille ensemble sur un projet, vous pouvez être sûrs d’entendre “Qu’est-ce que tu en penses ?”. On donne la parole aux autres, et cette différence si anodine en apparence change tout dans les relations sociales !

Et pour vraiment pouvoir s’exprimer, on organiser chaque semaine un WeekMood pour partager son mood à ses collègues ! Une réunion bien intégrée dans notre culture d’entreprise, qui nous permet de savoir ce que nos collègues vivent ou ressentent, afin de se montrer présent si besoin.

L’écoute est au centre du travail !

Finalement, l’écoute au travail a de grands impacts sur la santé des individus, et sur la qualité de vie au sein de l’entreprise. Nos experts s’accordent tous à dire qu’elle est indispensable, sous toutes ses formes !

Et c’est aussi ce qui nous semble essentiel chez Moha : écouter nos clients, pour mieux les accompagner. L’écoute et l’échange sont toujours au coeur de notre accompagnement QVCT, tout au long de la démarche.

Justement, on vous écoute : on prend rendez-vous pour parler de vos besoins ?