QVCT : 5 arguments pour convaincre votre entreprise

Croire que le salaire est la seule chose qui nous fait rester dans une entreprise, c’est être loin de la réalité d’aujourd’hui… Le bien-être et les bonnes conditions de travail sont de plus en plus recherchées, et pour cause ! Mais ça, même si on en est convaincus, il est parfois difficile de convaincre son entreprise lorsque nous ne sommes pas décisionnaires ! Alors on vous donne nos conseils et nos arguments pour “convaincre votre boss” de vraiment considérer la QVCT.

Convaincre son boss, mais pourquoi ?

Pour convaincre, il faut être convaincu soi-même ! Alors si vous ne connaissez pas encore les nombreux bénéfices d’une bonne QVCT pour vous, on vous donne un petit aperçu.Se réveiller sans boule au ventre en pensant au travail, ressentir de la reconnaissance au sein de l’entreprise, bien s’entendre avec ses collègues, et évoluer dans un environnement de travail sain… Ça donne envie n’est-ce pas ?

L’idée que le travail doit toujours être subi est fausse : vous pouvez vous épanouir dans votre vie professionnelle, et votre travail peut même avoir un impact positif sur votre santé !

Là où à l’inverse, une mauvaise QVCT (qualité de vie et conditions de travail) impactera négativement votre santé mentale, physique et relationnelle.

Alors avoir une bonne QVCT au travail, ça vous apportera déjà beaucoup à l’échelle individuelle. Maintenant, tout ce qu’il reste à faire, c’est de transmettre cette ambition à votre entreprise, parce qu’elle a aussi beaucoup à y gagner ! On vous y accompagne.

Les conséquences du mal-être pour une entreprise

Avant même de penser aux bons impacts de se lancer dans une démarche QVCT, il faut déjà voir les risques de ne pas se lancer. Parce que cette démarche n’est pas seulement un bonus : mais une nécessité.

Une performance globale impactée

Un projet fonctionne beaucoup mieux quand toutes les parties prenantes ont à coeur sa réussite, n’est-ce pas ? Mais quand l’entreprise ne donne pas la parole à ses salariés, ne se montre pas reconnaissante, et ne cherche pas à s’occuper de leur bien-être, ces derniers auront rarement envie d’être impliqués. Et ça, vous ne tarderez pas à le remarquer dans vos chiffres. Le taux d’absentéisme, de turn-over, et même la productivité au global de la boîte risquent d’être impactés. Mais ce n’est même pas le pire !

La survie de l’entreprise en jeu

L'équipe Moha QVCT

Le hic, c’est que les problèmes restent rarement en interne. Le travail étant l’un des 3 sujets les plus abordés par les français, les conditions de travail ne resteront pas un secret interne à l’entreprise, mais seront partagés aux amis, puis aux amis des amis, voire sur la toile.

D’ailleurs, beaucoup d’entreprises ont vu leur réputation grandement chuter suite à des bad buzz dûs à des avis d’employés sur leurs mauvaises conditions de travail. Les comptes comme Balance ta Start-up ou Balance ton Agency n’ont pas de mal à récolter des témoignages : les employés insatisfaits de leurs conditions de travail n’hésitent plus à en parler haut et fort. Voilà alors l’une des grosses conséquences d’une mauvaise QVCT : l’impact sur l’image de marque, qui peut être fatal.En partageant cela à votre entreprise, elle commencera peut-être déjà à se (re)considérer la question. Mais parce qu’il y a aussi tellement de positif à lancer une démarche QVCT, parlons-en aussi !

Les impacts d’une bonne QVCT pour une entreprise

On vous le disait, donner de bonnes conditions de travail à ses salariés, c’est loin d’être un bonus. C’est nécessaire pour votre entreprise. Cependant, ce n’est pas juste une menace qui plane sur votre projet, parce qu’elle a aussi beaucoup de choses positives à apporter !

Démarche QVCT : le meilleur moyen de valoriser votre marque employeur !

Une entreprise qui donne de bonnes conditions de travail à ses salariés, ça fait rêver. C’est aujourd’hui l’un des critères les plus recherchés par les candidats. Alors soigner ses conditions de travail va beaucoup faciliter votre recrutement ! Premièrement, grâce au bouche-à-oreille de vos salariés, mais aussi parce que vous pourrez communiquer sur vos engagements. On a même développé un label pour faire rayonner votre démarche : découvrez le label Happeople !

Céline, RH chez l’une de nos entreprises clientes, “1+1=3, Votre Assistante”, a bien vu l’effet de leur démarche QVCT sur leur marque employeur ! “Maintenant, je reçois souvent des candidatures spontanées, même quand je ne cherche pas à recruter”. D’ailleurs, son témoignage sur la mise en place d’une démarche QVCT dans son entreprise est aussi un excellent argument pour convaincre votre boss de s’y mettre aussi !

Des salariés plus productifs, qui ont envie de contribuer à votre entreprise

Un salarié qui se sent bien au travail, et qui évolue dans de bonnes conditions, sera beaucoup plus enclin à s’impliquer dans la réussite de l’entreprise.

Premièrement, parce qu’il trouvera du sens à son travail, à la mission de l’entreprise, et qu’il sera reconnaissant pour ce que vous lui apportez. La motivation sera alors boostée, et la productivité globale de la boîte en sera positivement impactée !

L'équipe Moha QVCT

Deuxièmement, parce qu’il aura les bonnes conditions pour être productif. Des pratiques managériales qui lui laissent assez d’autonomie mais le guident comme il faut, une organisation du travail adéquate pour travailler, une communication interne efficace…

Ce n’est pas pour rien que l’on constate 31% de productivité en plus chez les collaborateurs se sentant heureux au travail (Étude MIT et Harvard, 2017).

Réduisez votre taux de turn-over avec la QVCT

Voilà un chiffre qui va vous parler : la QVCT est la 1ère raison de rester fidèle à son entreprise, devant la rémunération (Observatoire du Bien-être au travail, 2023) !

Quand on sait que la perte d’un employé coûte en moyenne entre 45 000€ et 100 000€ de pertes directes et indirectes, selon le cabinet Hays (indemnités de départ, recrutement, formation, équipement…), on se rend compte de toute ce que cette démarche peut apporter !

Donner de bonnes conditions de travail à ses salariés, c’est donc s’assurer de les fidéliser, et de garder les meilleurs talents plus longtemps.

Comment convaincre son boss de passer à la QVCT ?

Vous avez maintenant une multitudes d’arguments à envoyer à votre hiérarchie pour les convaincre que la QVCT, c’est l’investissement indispensable ! Mais maintenant, comment vraiment leur en parler ? On vous propose deux méthodes pour faire entendre vos besoins !

Convince your boss

Tous ces arguments, et même plus, font partie de notre ressource “Convince your Boss”, spécialement créée pour vous ! Des données chiffrées, et des réponses à toutes les remarques que vous risquez d’entendre comme “Ça va, on fait déjà des choses”, “Ce genre de choses, ça ne se mesure pas !” ou encore “Oui mais est-ce que ça marche vraiment ?”.Alors on vous invite tout de suite à télécharger cette ressource gratuite, pour avoir toutes les clés en main pour amener la QVCT dans votre entreprise !

Parlons peu, parlons pro

Parlons peu, parlons pro Moha QVCT

Difficile de parler à votre supérieur ? Les arguments ne suffisent pas ? On agit à votre place pour rétablir une bonne QVCT au sein de votre entreprise.

Comment ? Avec Parlons Peu, Parlons Pro, témoignez (anonymement) sur vos conditions de travail, et nous nous engageons à entreprendre une démarche auprès de votre boite afin de l’accompagner dans l’amélioration de sa QVCT. C’est pas génial ?

Pour libérer la parole sur votre travail, remplissez ce questionnaire et invitez vos collègues à participer. Plus on aura de réponses, plus on aura d'arguments pour convaincre votre entreprise !

Rejoignez la communauté Bouge ta QVCT !

Vous êtes responsable RH, QVCT ou RSE dans votre entreprise ? Rejoignez notre communauté “Bouge ta QVCT” pour découvrir et partager des bonnes pratiques avec d’autres acteurs du domaine, échanger autour d’évènements et de tables rondes, et contribuer à l’avancée de la QVCT dans votre entreprise. Rejoignez la communauté ici !

Communauté Bouge ta QVCT Moha