L’IA au travail : entre allié et source d’anxiété pour les salariés

Je t’aime, moi non plus : notre rapport à l’intelligence artificielle au travail ne sait plus où donner de la tête. À la pause café, il y a ceux qui l’utilisent au quotidien, et qui sont ravis de son existence, et ceux qui craignent chaque jour un peu plus d’être remplacés par un robot. Dans tous les cas, c’est un sujet qui prend une place importante dans la vie du bureau, et qu’il est important de prendre en compte pour éviter les dégâts !

Les craintes des salariés envers l’IA

Là où certains se réjouissent d’une telle invention, l’intelligence artificielle n’a pas la même place dans le coeur de tous… Beaucoup sont même à déclarer avoir peur de cette évolution. Une source d’anxiété à différents niveaux, qui peut impacter la santé des salariés les plus affectés.

Les salariés ont peur d’être remplacés par l’IA

Selon le cabinet Boston Consulting Group, 42% des français ont peur de voir leur emploi supprimé à cause de l’IA. Son utilisation prenant de plus en plus de place au bureau, nombreux la voient comme le nouveau collègue parfait convoitant la place dont ils rêvent depuis 2 ans. Génération de visuels, écriture de mails, tri de données, proposition d’idées… Les intelligences artificielles et les fonctionnalités proposées sont multiples, et la crainte de voir ses compétences perdre en valeur est bien présente chez beaucoup de collaborateurs.

Utiliser l’intelligence artificielle au travail, c’est tricher ?

À l’inverse, certains salariés accueillent l’IA avec le sourire, mais se gardent bien de le crier haut et fort. En Suisse par exemple, un quart des salariés utilisant l’intelligence artificielle pour leurs tâches le font sans informer leur manager, selon une étude Deloitte.

Honte, avantage concurrentiel, peur qu’on en demande plus ? Certains salariés affirment utiliser l’IA et le garder pour eux.

photo d'un ordinateur sur une intelligence artificielle générative

L’IA vient bousculer les habitudes des plus réfractaires au changement

La conduite du changement en entreprise est un vrai sujet depuis toujours. Accompagner les salariés dans une période de changement est souvent une affaire délicate, avec les personnes les plus réfractaires à l’idée. C’est exactement ce qu’il se passe actuellement avec le développement de l’intelligence artificielle : certains refusent catégoriquement de l’utiliser, et y voient plutôt une régression qu’un progrès.

Tous égaux face à l’utilisation des nouvelles technologies ?

Pour ou contre l’intelligence artificielle ? C’est l’un des débats les plus tendances du moment. Mais pour certains, la question n’est pas là. Conscients des bénéfices à en tirer, quelques salariés peuvent vouloir utiliser l’IA, mais ne savent pas comment s’y prendre. Même si l’utilisation peut sembler simple de prime abord, encore faut-il savoir manier l’art des prompts pour bénéficier de tous les avantages de cet outil. “J’aimerais bien utiliser l’IA quand je suis en manque d’inspiration, mais je n’arrive pas à l’utiliser correctement !” a-t-on récemment entendu à la pause café dernièrement.

Comment accompagner vos équipes vers l’évolution de l’IA ?

Vous le voyez, les avis divergent sur le sujet. Mais s’il y a bien une chose qui met tout le monde d’accord, c’est que l’IA prend une vraie place au travail depuis quelques temps.

Les entreprises n’ont donc pas vraiment le choix : il faut prendre le taureau par les cornes, avant que cela n’impacte les salariés, et les performances.

Sensibiliser les salariés à l’IA : bientôt indispensable

Ça a commencé à la pause café, un sujet évoqué à la légère une fois. Puis ça s’est répercuté dans les pensées de certains, ça s’est invité dans plusieurs conversations… Bref, l’IA prend de plus en plus de place, et elle ne tardera pas à vraiment impacter votre entreprise.

Laisser le sujet à la salle de pause n’est sûrement pas une idée durable : il faut ouvrir la parole !

C’est comme une rumeur qu’on laisse se divulguer, l’histoire se déforme, et le plus petit flocon de neige devient une avalanche.Alors, si les craintes et les suppositions se font de plus en plus nombreuses, évoquer le sujet avec vos collaborateurs est indispensable. Vous pouvez leur expliquer le rôle de l’IA, ses avantages, mais également ses limites et ses risques. Prenez bien en compte les questions et les doutes afin que tout le monde soit au point sur ce sujet.

Définissez les bonnes pratiques d’utilisation de l’IA

illustration d'une main tenant une checklist

Toute nouvelle habitude d’équipe mérite d’être encadrée pour ne pas déborder. Si vous décidez de développer l’utilisation de l’intelligence artificielle au sein de l’entreprise, il peut être intéressant d’établir une charte de bonnes pratiques en interne.Son utilisation comporte des risques, comme l’utilisation et le traitement de données confidentielles de votre boîte. De plus, des contenus générés par l’intelligence artificielle ne sont pas toujours aussi qualitatifs que le travail humain, la place que prend cet outil dans les tâches doit aussi être réfléchie.Nous vous conseillons donc d’établir une charte de l’IA en interne, avec la participation des salariés ou des représentants du personnel. Cela permettra d’encadrer la pratique, et de limiter les craintes ou les risques qui y sont liés.

Formez vos équipes à l’intelligence artificielle

Dans le même but que la charte des bonnes pratiques, vous pouvez accompagner vos salariés vers une meilleure utilisation de cet outil. Et quand on parle de formation, on ne vous demande pas forcément d’investir toutes vos économies.

Peut-être avez-vous, au sein de vos collaborateurs, des personnes déjà bien expérimentés, qui seraient ravis de partager leurs connaissances à leurs collègues. Des ressources existent également pour se former.

Préserver une bonne QVCT avec l’arrivée de l’IA

On n’y aurait peut-être pas pensé comme ça, mais l’IA et toutes ses questions peuvent avoir un vrai impact sur la qualité de vie et les conditions de travail au sein de votre entreprise. Impact sur la santé avec l’anxiété liée, impact sur les relations sociales avec l’utilisation ou non de nos collègues, impacts inévitables sur l’organisation du travail…

Un sujet donc à considérer dès maintenant pour continuer de prendre soin de votre QVCT.

Besoin d’être accompagné ? Intelligence artificielle, sédentarité, culture d’entreprise, pratiques managériales… Moha vous accompagne dans toutes les dimensions du bien-être au travail ! Découvrez nos offres QVCT sur notre site web !