Pourquoi et comment impliquer vos salariés dans la QVCT ?

Vous vous êtes déjà retrouvé de l’autre côté du miroir ? Du côté des collaborateurs qui reçoivent un questionnaire QVCT, sans avoir été sensibilisé en amont. Pour vous donner une idée de leur point de vue, ça se passe souvent comme ça :

-Tu as rempli le questionnaire qu’on a reçu il y a 2 semaines toi ?

-Non, on n’a même pas eu d’explications sur le pourquoi du comment !

-Moi je l’ai rempli mais on n’a jamais eu de nouvelles sur la suite…

Dans ces situations-là, difficile d’avoir des collaborateurs impliqués, s’ils ne sont pas sensibilisés à la démarche. Alors on vous explique pourquoi et comment !

La QVCT, seulement une affaire de RH ?

Si cette démarche est souvent lancée par les responsables des ressources humaines, elle ne doit pas rester enfermée dans les bureaux !

Dans “amélioration de la QVCT”, il y a 2 choses qui peuvent nous mettre la puce à l’oreille :

  • La qualité de vie et les conditions de travail ne concernent pas que le personnel des RH, mais bien toutes les équipes qui travaillent là ! D’emblée, tous les salariés sont concernés.
  • Qui dit amélioration, dit prendre en compte l’état actuel des choses, pour le rendre meilleur ! Dans ce cas, il faut faire le point, et interroger les salariés sur leur perception de la QVCT actuelle.

Cette démarche doit évidemment s’adapter à la réalité du terrain et à la vie du bureau. Voilà pourquoi, même si ce sont souvent les ambassadeurs, les RH ne sont pas les seuls concernés par la QVT : loin de là !

Pourquoi impliquer les collaborateurs dans la QVCT ?

Quand on se lance dans ce process, on a envie de bien le faire. Jusque là, logique. Dans ce cas, pour mettre en place une stratégie efficace, il est primordial d’impliquer les salariés des le début, pour plusieurs raisons.

illustration de personnes heureuses qui donnent leurs idées pour la QVCT de leur entreprise

Adaptez votre démarche QVCT à votre entreprise

S’il suffisait de recopier un plan type de n’importe quelle boîte, les choses seraient plus simples. Mais les actions QVCT à mettre en place sont toujours différentes d’une entreprise à une autre, car aucune n’a une situation identique !

Il faut donc vous pencher du côté des besoins de vos collaborateurs, afin d’identifier les facteurs de risque, les axes d’amélioration et leurs besoins pour une meilleure qualité de vie et des meilleures conditions de travail.

Lancer sa démarche à l’aveuglette, sans adapter ses actions au terrain, risque de ne pas avoir d’impacts réels sur l’amélioration de votre QVCT.

L’engagement de vos salariés, essentiel pour une démarche QVCT

Pour connaître les besoins de vos collaborateurs, la chose la plus simple reste donc de les interroger. Et pour cela, vous avez besoin de les impliquer et de leur faire comprendre l’importance de leur avis. Sinon, votre questionnaire QVCT pour prendre leur pouls risque de ne pas avoir beaucoup de réponses, et les données récoltées ne seront probablement pas assez parlantes pour passer à l’action.

Alors pour engager vos salariés, il est important de leur expliquer et de les sensibiliser à l’utilité de la démarche, pour qu’ils collaborent sur la démarche.

Comment engager vos salariés dans votre démarche QVCT ?

illustration de personnes en réunion face au coucher de soleil

C’est plus facile à dire qu’à faire : comment motiver l’ensemble des salariés à se lancer dans une démarche de l’entreprise ? Eh bien, par quelques actions simples, il est totalement possible de les impliquer activement !

Une sensibilisation primordiale auprès de vos équipes

Si on ne commence pas par là : tout sera plus compliqué par la suite. Vous-même, derrière votre écran, vous aimez sûrement savoir pourquoi vous faites les choses. Nous sommes directement plus impliqué dans un projet lorsque celui-ci a du sens à nos yeux, et qu’on en connait la finalité.

Sensibiliser vos salariés est donc indispensable pour les impliquer réellement : pourquoi ce projet, comment cela va se dérouler, quelles seront les prochaines étapes…

Ainsi, ils accepteront plus volontiers de répondre à un questionnaire, ou de participer à un atelier, s’ils savent que c’est pour améliorer leur qualité de vie et leurs conditions de travail.

Comprendre leurs besoins pour mieux y répondre

Pour que vos collaborateurs fassent totalement partie de la démarche, nous vous conseillons grandement d’être à l’écoute de leurs besoins. Pour cela, vous pouvez les engager en leur demandant directement comment ils se sentent au travail, afin de faire remonter les points clés à améliorer.

Le plus simple est donc de leur partager un questionnaire dans un premier temps. Chez Moha, nous proposons également de mettre en place l’atelier “Objectif mieux-être” basé sur la méthode rose-épine-bourgeon. Le principe : identifier les points forts, les points faibles, et les idées à mettre en place pour améliorer la QVCT ! Vos collaborateurs se sentent ainsi vraiment écoutés, et ont donc plus envie de s’impliquer avec vous.

Informer les salariés pendant toute la démarche

illustration d'une personne marchant sur une flèche qui va vers le haut et symbolise la croissance

S’il y a bien une chose que beaucoup d’entreprises ne pensent pas à faire au long de leur stratégie QVCT, c’est d’informer continuellement les équipes. Impliquer les collaborateurs, ce n’est pas seulement lorsque l’on a besoin d’eux, c’est en permanence.

Vos salariés participeront volontiers à vos questionnaires et ateliers pour améliorer leur QVCT. En revanche, ils attendront aussi de vous que vous les teniez au courant des avancées de la démarche. Nous vous conseillons donc de les prévenir de la prochaine action mise en place, de leur partager l’avancée de votre score QVCT, etc. C’est indispensable pour les garder engagés dans la durée.

L’accompagnement QVCT Moha pour engager vos équipes

Tous les éléments que nous vous avons listés nous semblent essentiels pour mener à bien votre démarche. Cela fait donc partie de notre accompagnement !

Après avoir défini la stratégie et les objectifs en amont avec vous, nous interviendrons auprès de vos équipes (en visio ou en présentiel) afin de les sensibiliser et de répondre à toutes leurs questions.  C’est un point indispensable pour la suite, comme vous l’avez compris plus haut.Ensuite, afin de récolter les réponses les plus claires par les collaborateurs, nous vous mettons à disposition des questionnaires basés sur une méthodologie scientifiques. Différents questionnaires selon les besoin : QVCT, bien-être et santé…

Enfin, pour garder vos collaborateurs engagés, nous faisons régulièrement le point sur les avancées de la démarche, et nous vous offrons des kit de communication afin d’informer vos équipes.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’accompagnement Moha ? Rendez-vous sur notre site pour tout comprendre, ou prenez directement rendez-vous avec un membre de l’équipe !