5 signes qu’il fait bon vivre dans votre boite

Est-ce que le fait que certains salariés arrivent toujours avec le sourire au travail suffit à déduire que votre entreprise se porte à merveille ? Et inversement, est-ce que les problèmes d’entente entre deux collègues voudraient forcément vouloir dire que tout va mal ?

Difficile d’avoir un avis concret et objectif sur le sujet ! Le mieux reste encore d’interroger vos collaborateurs. Mais avant de le faire, ne pourrait-on pas avoir une petite idée du bien-être dans l’entreprise ? Histoire de se rassurer, ou au contraire, de se rendre compte qu’il est temps d’agir. On vous donne 5 signes que vos collaborateurs se sentent bien dans votre boîte !

1. Les collaborateurs pointent des axes d’amélioration

Aussi contradictoire que cela puisse paraître, si vos salariés ne remontent jamais aucun sujet à améliorer, il faut se poser des questions. Soyons réaliste : rien n’est jamais parfait. Alors si les collaborateurs vous parlent parfois de petits soucis à régler, d’habitudes à revoir, réjouissez-vous : c’est bon signe !

Pourquoi ? Parce que n’importe quelle organisation évolue et s’adapte en continu. Si personne ne fait remonter de soucis, ça ne veut pas dire que tout est parfait, mais qu’ils n’osent peut-être pas s’exprimer. Voilà une bonne raison de relativiser. Lorsqu’un collaborateur vous fait part d’une préoccupation au sein de l’entreprise, ou d’un axe d’amélioration : c’est parce qu’il se sent libre d’en parler. Il n’a pas peur d’éventuelles représailles, et sent que sa parole ne sera pas vaine. Par exemple, il peut vous proposer d’établir une charte de réunion s’ils trouvent que ces dernières font perdre trop de temps aux équipes, et qu’elles mériteraient d’être mieux organisées. Autre exemple chez Moha : nous nous sommes rendus compte que tout le monde n’étaient pas toujours au courant des actualités de chaque équipe. Une fois le problème remonté, nous avons pris l’habitude de partager les priorités de chaque équipe toutes les semaines afin d’avoir une vision d’ensemble.Alors si vous avez déjà fait face à des collaborateurs proposant des solutions, ou mettant en avant des choses à améliorer : félicitations ! Cela veut sûrement dire que vous avez une culture d’entreprise positive, où chacun ose exprimer son avis, et souhaite contribuer à l’amélioration continue de la vie de l’entreprise.

2. Les collègues s’entendent bien entre eux

Quand on travaille dans une entreprise, on travaille rarement tout seul. Les projets en équipe sont sûrement très présent dans votre organisation. Mais au-delà de ça, les employés entre eux ont forcément d’autres interactions : pendant la pause café, au déjeuner, après le travail… Et la façon dont ils s’entendent en dit long sur le bien-être qu’ils ressentent dans l’entreprise ! On vous le disait dans nos 3 bonnes nouvelles sur le monde du travail : la plupart des salariés estiment que le travail peut donner vie à de vraies amitiés. Et quand on s’entend bien avec ses collègues, les journées au bureau paraissent déjà beaucoup plus agréables !

En quelques signes, vous pouvez très facilement déterminer si les relations sociales au sein de l’entreprise se passent bien. Les rires entre collègues, le soutien dès qu’une personne a besoin d’aide, les projets d’équipe qui se déroulent bien…

Chez nous par exemple, on remarque que les collègues se font souvent des feedback entre eux, même quand ils ne font pas partie de la même équipe. Et quand on reçoit un mot gentil de notre collègue, ça met tout de suite du baume au coeur !

Bref, si vous remarquez ces quelques signes, vos collaborateurs sont sûrement plutôt contents de se rendre au travail.

3. Le taux de turn-over est bas

Aujourd’hui plus que jamais, les salariés n’hésitent plus à démissionner dès que les conditions de travail ne leur conviennent pas. Leur bien-être au travail fait de plus en plus partie de leurs préoccupations. Pour beaucoup, avoir de bonnes conditions de travail est plus important que le niveau de rémunération. C’est ce que nous prouvent les résultats de l’enquête Monster : en France, le sens au travail arrive en tête devant le salaire pour 42% des interrogés. Et il n’est pas rare de trouver des témoignages de salariés qui ont sacrifié un revenu élevé pour trouver de meilleures conditions dans une autre entreprise.Alors si vos salariés se sentent bien au travail, cela se ressent probablement dans votre taux de turn-over ! Évidemment, inutile de chercher à avoir un taux à 0 : les départs en retraite, les déménagements et le recrutement de nouveaux talents influent inévitablement sur ce chiffre. Mais si vous constatez que vos salariés ont tendance à rester dans votre entreprise, c’est déjà bon signe !

4. Les salariés ont un équilibre pro/perso

Vos collaborateurs répondent rarement aux mails pendant leur week-end ou après le travail ? N’y voyez pas là un signe de désengagement, au contraire ! Dites-vous qu’ils sont peut-être en train de profiter de leurs enfants, ou de faire du sport pour se maintenir en bonne santé. Et se dire ça, ça fait quand même bien plus plaisir que de les imaginer travailler tous les soirs après leur journée de bureau, et s’épuiser mentalement et physiquement pour votre entreprise.

Parce que là où vous pourriez y voir une motivation sans faille, il y a plutôt un danger pour leur santé et celle de votre entreprise.

Dans tous les cas, ce n’est jamais une bonne chose de devenir accro à son travail, et d’en faire trop. Car même si dans un premier temps, cela peut paraître bénéfique d’avoir un salarié qui s’implique à fond dans son travail, cela signifie surtout qu’il dégrade sa santé ! Et ce n’est jamais bon signe.

Les salariés qui trouvent un bon équilibre entre leur vie personnelle et leur vie professionnelle sont les plus heureux !

On vous invite à lire notre article sur le droit à la déconnexion, ça vous parlera beaucoup !

5. Les pratiques managériales sont positives

Le dernier, mais pas des moindres ! Les pratiques managériales sont totalement déterminantes dans les conditions de travail d’une entreprise. D’ailleurs, selon une étude mondiale “Mental Health at Work : Managers and Money”, près de 70% des salariés estiment que leur manager a autant d’influence sur leur santé mentale que leur propre conjoint. En même temps, lorsque quelqu’un se plaint de son travail, on peut facilement remarquer que c’est très souvent à propos de son manager, ou des pratiques managériales en général.

Alors évidemment, si elles sont soignées, et que la relation entre les managers et leurs équipes est positive : il y a de fortes chances qu’il fasse bon vivre chez vous !

Quelques exemples pour vous aider à évaluer vos pratiques managériales :

  • La culture du feedback est bien présente : il est fait régulièrement, de manière constructive et bienveillante.
  • Des rituels sont mis en place par les managers : certains font un point toutes les semaines en équipe, d’autres font un 1to1 une fois par mois… En tout cas, le management n’est pas inexistant, et il est adapté aux employés.
  • Les managers et les équipes s’entendent bien : s’il y a des conflits ou des non-dits avec les managers, cela influe probablement sur le bien-être de vos collaborateurs.

Alors, comment se porte votre QVCT ?

Voilà, on espère que vous avez désormais une meilleure idée du bien-être de vos collaborateurs dans votre entreprise. Évidemment, tout n’est pas tout blanc ou tout noir, et la qualité de vie et les conditions de travail peuvent toujours s’améliorer. Mais ce qui compte aujourd’hui, c’est que vous avez très probablement remarqué que l’un des critères listés était présents dans votre boîte.

Et si certains aspects sont encore à améliorer, on peut vous accompagner ! Nous avons un catalogue de plus de 250 actions avec des experts de la santé et du bien-être. Gestion des émotions, Anti-sédentarité, Motivation au travail… Vous trouverez très certainement l’action faite pour vos collaborateurs, et adaptée à vos moyens.

Vous voulez aller encore plus loin dans votre analyse ? Évaluez dès maintenant votre niveau de QVCT, pour savoir où vous en êtes et où vous pouvez vous améliorer.